Reading time 6 minutes

LE PETIT DICO DES NOMS D’INTRANET

Gaëlle Roudaut actualisé par Isabelle Houdaille
Gaëlle Roudaut actualisé par Isabelle Houdaille

20 May 2022

Quel nom donner à son intranet ? Comment trouver ce nom ? Comme un bébé qui naît, le lancement d’un nouvel intranet – ou sa refonte - est souvent très attendu après des mois de gestation et de labeur.

Interactif, porteur de transversalité, l’intranet porte en lui la promesse d’une transformation de l’organisation et, idéalement, la réponse aux attentes des collaborateurs, en matière d’information, de communication, voire de collaboration.

 

 

Pourquoi est-ce important de donner un nom à son intranet ?

La vocation d’un intranet est d’être un outil de référence dans la communication et l’optimisation du « vivre ensemble » d’une organisation. Son nom doit être choisi avec soin pour être aligné avec l’ambition qu’on souhaite lui porter. Il contribuera à construire l’identité collective à travers laquelle chaque collaborateur, chaque équipe, chaque direction se référera et s’attachera.

 

Un nom n’est donc jamais anodin. Comme pour le prénom d’un enfant, le nom d’un intranet se réfléchit en amont. Il fait partie intégrante de son identité. Il incarne, par son pouvoir évocateur, une vision, un état d’esprit qui relève de la culture propre à l’organisation. Le nommer, c’est donc le faire exister, aux yeux de tous, comme un nouvel élément vivant de l’organisation.

 

On comprend donc qu’aller à la simplicité en nommant son intranet… « l’intranet »… est une occasion manquée pour fédérer les salariés et stimuler le sentiment d’appartenance.
Quelle est l’ambition de votre intranet ? Sert-il à fournir de l’information descendante (site info-com) ? D’accéder à des services en ligne (un portail) ? De permettre les échanges et la collaboration (une plateforme collaborative) ? Les 3 à la fois peut-être (un hub, une digital workplace) ? Se veut-il ouvert ? Dynamique ? Avant tout pratique ? Totalement innovant ? Un nom, parce qu’il raconte une histoire, participe pleinement du changement qui s’opère.

 

 

Quel nom donner à votre intranet ?

Vous manquez d’inspiration ? Le monde est grand ! Voici un florilège de noms pour baptiser votre projet.

Inspiration gréco-latine

Mère de la démocratie, l’Antiquité grecque et romaine inspirent de nombreux noms d’intranet collaboratifs et sociaux, entrainant avec elle des valeurs de participation, de collaboration et de transversalité. Parmi les noms d’intranet ou de RSE de cette inspiration, on retrouve par exemple, « Agora », « L’atrium », « For’Hum », « La Tribune », « Opus », « Chorus »…

Inspiration maritime

 

Quand il s’agit de naviguer ou de surfer, on imagine les vagues, l’horizon, le voyage… Pas étonnant que l’univers maritime soit aussi une source d’inspiration pour nommer son intranet. Comme une promesse d’aventure, de dépaysement, à moins qu’il ne s’agisse de celle vécue par ceux qui ont mené le projet à son terme. Certains noms d’intranet filent la métaphore de la navigation sur le web : c’est le cas de « Onboard », « Odyssée », « Wave ».

Inspiration nature

La nature est également un univers inspirant en matière de noms de dispositifs. Parce que certains organismes du vivant ont développé des formes d’intelligence collective, en leur empruntant ces noms, les intranets véhiculent des valeurs d’innovation, de participation, de performance collective (« La Ruche », « Fourmiz », …).
La nature, c’est aussi le « gazouillis » des oiseaux – en référence au réseau social Twitter – qui matérialisent la richesse des échanges sur le réseau social. Enfin, des entreprises particulièrement concernées par le développement durable ou encore dont le métier est tourné vers l’environnement ou les matières premières, choisiront des noms comme « Planète » ou encore « Ressources », véhiculant l’idée que l’intranet est une richesse dans lequel les collaborateurs peuvent venir puiser.

Inspiration tribale

La vie en tribu des amérindiens ou des populations aborigènes est aussi une source d’inspiration : jeux collectifs, moyens de communication, symboles culturels ou religieux…

 

Autant de représentations de cette vie communautaire qui affiche des valeurs d’échanges, de collectif, porteuse pour un intranet que l’on appellera alors « Tamtam » ; « Boomerang », « Tempo » ou encore « Totem ».

Inspiration anglophone

Sur le web, la mondialisation est incontournable, et avec elle, un lot d’anglicismes qui qualifie la plupart des concepts en lien avec la transformation digitale (ou devrait-on dire numérique ;-)). Sur les intranets également, les anglicismes sont légion : ils véhiculent l’idée de modernité et sont aussi plus faciles à porter dans des environnements organisationnels internationaux. Ainsi, on ne compte plus les intranets qui portent le nom de l’entreprise avec la particule « My » ou la terminaison « online ». Pour miser sur la collaboration et le collectif de travail, les noms en « share », « shake », « connect », « square », « link » sont aussi nombreux. L’interne, les salariés, l’intimité de l’intérieur de l’entreprise sont aussi reflétés par certains patronymes comme « Inside », « Life », « Home » ou encore « Team » qui s’accolent au nom de l’entreprise. Plus classiques, les notions de portail déclinées en anglais – « Myportal », « Workplace », « Box » – donnent du sens à tout projet d’intranet fédérateur remplaçant une ancienne galaxie de sites.

Inspiration techno

Qui dit intranet ou réseau social d’entreprise, dit forcément technologie. Un registre dans lequel vous pouvez aussi puiser de l’inspiration. Ajoutez simplement la terminaison « 2.0 » ou « 3.0 » à votre nom d’intranet actuel dans le cas du lancement d’une nouvelle version. Vous avez également tout le vocabulaire lié aux outils de communication tel que « Réseau », « Canal », « Network », « Hub », à utiliser seul ou dans une combinaison de mots. Dans cet univers, les pistes ne manquent pas pour valoriser la technologie tout comme la possibilité offerte aux collaborateurs pour aller à la rencontre les uns les autres.

Inspiration 90

Tout droit sortis de la fin des nineties et des premiers intranets, facile et fédérateur, les noms de dispositif en « net » ont encore le vent en poupe. Prenez le nom de votre structure et ajoutez-y la terminaison « net » et c’est fait ! En revanche, à l’heure du collaboratif, des objets connectés, du big data et du cloud, certains noms sont aujourd’hui désuets et sont à éviter. Adieu « La gazette », « l’intralien » et les patronymes tels que « docnet », « onet » ou encore la particule « cyber » !

Inspiration… loufoque

Les organisations sont les championnes des acronymes. Des directions aux projets en passant par les process, tout le monde en a…

 

Et pourquoi pas l’intranet ? Voici deux exemples : « MIAM » (mon intranet à moi !) et « KIT » (Keep in Touch !)…

Inspiration… interne

Enfin, on peut aussi tout simplement – et tout aussi parfaitement – s’inspirer de la culture et du contexte interne de l’organisation, de son état d’esprit, de sa fameuse ADN. Le nom pourra aussi réunir, par jeu de mot ou rapprochement de 2 mots, le nom de l’entreprise.


On peut citer « PoP » (contraction de « Power of Purple », le violet étant la couleur maitresse de l’entreprise) ou bien T.ENET, T.E étant une contraction du nom de l’entreprise et aussi un bel anagramme rendu célèbre par Christopher Nolan dans son film éponyme.
Attention néanmoins à garder en tête qu’en cas que fusion ou de réorganisation, le nom pourra être amené à évoluer.

Nommer son intranet :
quelle méthodologie adoptée ?

Pour trouver le nom qui correspond à votre projet, votre entreprise, votre culture, plusieurs pistes s’offrent à vous :

  • Brainstormer par carte mentale
    Travaillez en chambre avec l’équipe projet : construire une carte mentale (ou mindmapping) avec tous les univers auxquels vous pouvez emprunter un nom. Retenez celui qui parle le plus ou qui convient à votre comité de pilotage. Votez, n’imposez rien. Choisissez un nom qui rassemble l’organisation et non pas qui vous ressemble personnellement.

 

  • Solliciter les salariés !
    Qui de mieux que vos salariés pour proposer le nom de l’intranet qu’ils utiliseront au quotidien ? Une boite mail, un outil de sondage, une boite à idées, un vote en ligne, un jeu-concours sont de belles opportunités pour permettre à chacun de s’exprimer, et pour l’entreprise de communiquer tactiquement et de préparer le lancement et l’acceptation du dispositif. Faire choisir le nom, c’est déjà faire adopter le dispositif !

Reflet de la culture d’entreprise, acteur du sentiment d’appartenance, l’intranet est un puissant outil d’engagement qui informe, facilite et crée des liens. Une organisation a tout intérêt à choisir son nom avec soin pour que chacun, à toutes les strates de l’entreprise, puisse l’incarner.

Mobilisez dès le début vos futurs ambassadeurs, les contributeurs, les animateurs de communauté, l’équipe projet dont le travail et l’énergie sont au cœur de ce dispositif vivant. Le nom choisi pour votre intranet, c’est avant tout celui qui ressemblera à votre entreprise et aux hommes qui la composent !

Source : Le petit dico des noms d’intranet est une création d’Arctus, agrégeant des idées de noms issus d’opérations menées chez nos clients, de noms réels d’intranets rencontrés chez nos clients ou lors de benchmarks. Le scoop-it de Ellen van Aken donne également quelques inspirations…

Isabelle Houdaille<br><p id="mr-formation">Consultante Senior</p>
Isabelle Houdaille

Consultante Senior



Isabelle Houdaille est consultante en transformation digitale interne et facilitatrice en dynamiques collectives. Elle se passionne pour tous les sujets liés à l’expérience collaborateur, l’engagement, la communication et le design de services.

Gaëlle Roudaut<br><p id="mr-formation">Consultante Externe</p>
Gaëlle Roudaut

Consultante Externe



Gaëlle Roudaut est consultante en transformation digitale, formatrice et facilitatrice graphique (La Patate @Work). Elle intervient régulièrement en tant que consultante chez Arctus.

A QUESTION, A PROJECT

We are at your disposal!

NEWSLETTER

To not miss anything, subscribe to the Arctus newsletter.