Temps de lecture : 3 minutes

L’ÉVOLUTION DU MANAGEMENT ET DU LEADERSHIP FACE AUX JEUNES GÉNÉRATIONS

Isabelle Reyre
Isabelle Reyre

26 juillet 2022

Comment les nouvelles générations poussent-elles les managers à se réinventer ?

Comment bien coopérer en 2017 ? Passons en revue les attributs de ces jeunes générations avant de voir quel management mettre en place pour optimiser les échanges.

Les jeunes générations : Y et désormais aussi Z dans les entreprises

Dans le monde d’aujourd’hui où tous les repères traditionnels ont explosé (famille, religion, politique,) les jeunes au travail sont en quête de sens et souhaitent contribuer au futur des organisations quand ils en partagent les valeurs. Les Y et Z ont appris à s’exprimer sur les réseaux sociaux dès leur plus jeune âge. Leur expression libre dans le monde virtuel les a amenés à naturellement développer leur drive et leur leadership. Nés dans un univers digital en friche type « far ouest » ils sont aussi habitué à investir des terres nouvelles et intervenir dans des zones non balisées ce qui induit un rapport au contrôle très distancié et un goût pour l’exploration avancé.

 

En complément, ces jeunes attendent aussi un feedback régulier (c’est normal si le management n’est pas directif) et souhaitent que leur patron soit d’abord un coach. Conscients de la finitude de l’existence, ils pensent positif et aspirent à pouvoir accéder à un développement rapide de leurs compétences…avant de passer à un autre sujet ! Ambassadeurs de la transformation, les natifs du numérique pensent le monde au travers des outils qu’ils façonnent. Pour eux le droit à l’erreur constitue le pendant nécessaire d’une approche itérative, ou « test and learn ».

 

Cette autonomie accrue permet aux jeunes d’apprendre plus rapidement et donc d’évoluer aussi plus vite que leurs ainés. Le mouvement s’accélère.

HIER AUJOURD'HUI
Mon salaire ➡ Mon but
Ma satisfaction ➡ Mon développement
Mon boss ➡ Mon coach
Mon évaluation annuelle ➡ Ma conversation courante
Mes faiblesses ➡ Mes forces
Mon job ➡ Ma vie

Les managers et les entreprises doivent s’adapter pour continuer d’attirer les talents nécessaires à l’invention de l’entreprise qui vient.

Un nouveau management à inventer

Chacun étant plus sachant, pouvant accéder avec facilité à une grande base de connaissance, étant plus agile avec les nouvelles technologies, on attend du management qu’il devienne plus participatif et du manager leader qu’il montre la voie et laisse ses équipes prendre l’initiative.

En résumé, les nouveaux attendus vis-à-vis des managers peuvent se regrouper en 8 rôles et responsabilités ou, de manière moins classique, pourraient se définir comme des missions de leader à la fois gardien et jardinier. Elles ont été regroupées en plusieurs catégories* :

  • Leader : A la fois responsable de la définition de la vision, de l’appropriation de cette vision par tous et aussi responsable du vivre ensemble,
  • Gardien : de la permanence et du développement des savoirs, de la performance collective et de l’engagement de chacun,
  • Jardinier : en étant catalyseur de l’innovation et développeur de talents.

Le manager augmenté du XXI siècle doit développer de nouvelles ressources en étant à la fois sage, humble et dans l’accompagnement du développement personnel de ses équipes. Il doit savoir créer des contextes propices à l’innovation, capitaliser sur la confiance qu’il porte sur les hommes qu’il accompagne en faisant partager sa vision et sa lecture de la culture de l’entreprise.

Pour travailler dans ce sens il dispose notamment d’outils classiques qui s’appuient souvent sur des outils présentiel (séminaires professionnels, conventions, réunions internes, actions de coaching d’équipe ou individuel, séances de brainstorming).

En parallèle les outils numériques viennent compléter de manière dynamique les usages plus traditionnels du management, permettant plus d’interactivité, de réactivité et de partage.

 

 

 

*article inspiré de « E-Management : Comment la révolution numérique transforme le management », ouvrage écrit par  Isabelle Reyre et Marc Lippa, Edition Dunod 2015, en partenariat avec l’Association Nationale des DRH (ANDRH)

Isabelle Reyre<br><p id="mr-formation">Fondatrice, Associée</p>
Isabelle Reyre

Fondatrice, Associée



Fondatrice et dirigeante d’Arctus, Isabelle est aussi auteur, conférencière et instigatrice, depuis 2007, des observatoires biannuels à l'Observatoire du Travail hybride et management digital, l'Observatoire Intranet & Digital Working et l'Observatoire de la Créativité. Elle est administratrice et membre actif de l'AFCI, l'Association Française des professionnels de la Communication Interne.

UNE QUESTION, UN PROJET

Nous nous tenons à votre disposition !

NEWSLETTER

Pour ne rien rater, abonnez-vous à la newsletter d’Arctus